• Auteur
12 juillet 2021

Hommage à Marion Sarraut, disparue début juillet 2021

Caroline Huppert rend hommage à Marion Sarrault qui nous a quittés.
Marion Sarraut est décédée le 12 juillet 2021. Parler au passé, d’elle qui n’était qu’avenir, projets de théâtre ou de tournage, c’est encore un de ces tours que nous joue la vie. Marion débordait d’énergie et de désirs, et sa foi en ce métier était communicative. Oui, Marion savait nous remonter le moral lorsqu’on flanchait, elle aimait montrer le chemin et nous faire oublier qu’il était parfois semé d’embûches. Elle était généreuse de de son temps et aimait partager souvenirs et expériences. Elle était extrêmement chaleureuse. Passer un moment avec elle, c’était faire une cure de vitamines.
Quand Marion Sarraut a abordé cette profession, il y avait très peu de femmes réalisatrices, à peine cinq pour cent hommes. Elle trouvait pourtant évidente sa place à ce poste, et n’y ressentait aucune misogynie. Elle ne revendiquait pas une attention particulière, mais considérait l’exigence comme une qualité essentielle. Et d’abord avec elle-même car ce métier supposait qu’on s’y donne à fond, en se remettant toujours en question.
Réalisatrice, c’était pour Marion Sarraut le plus beau métier du monde. Elle y est venue après des études de théâtre au Conservatoire de la rue Blanche, et des débuts comme comédienne avec Truffaut, Godard, Rohmer. Puis, prenant son destin en main, Marion s’est illustrée dans tous les domaines de la réalisation télévisuelle, du direct aux variétés, des documentaires à la fiction, des longues sagas historiques comme "La Comtesse de Charny" et "Le Gerfaut", aux téléfilms, très nombreux. Sa longue et foisonnante carrière s’est diversifiée dans la mise en scène de théâtre, toujours avec succès.
Marion Sarraut était une femme de conviction. Membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des sexes et la diversité sexuelle et de genre dans le cinéma et l’audiovisuel, elle a réalisé en 2009 un très beau téléfilm pour France 2, "Un viol", avec Marianne Basler.
Chevalier des Arts et des Lettres depuis 1987, Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur en 2003, Marion Sarraut était née à Saïgon le 13 août 1938. Elle était la petite-fille de Albert Sarraut, président du Conseil dans l’entre-deux-guerres.
Toutes nos condoléances à sa famille et particulièrement à sa fille Julie.
Caroline Huppert
Réalisatrice, vice-présidente Télévision de la SACD,
En 2017, le Groupe 25 Images avait rencontré Marion Sarraut et le compositeur Nicolas Jorelle au Festival de la Fiction de La Rochelle pour évoquer son film « La Sainte Famille » pour France Télévisons. Nous vous invitons à redécouvrir cet entretien réalisé avec le soutien de la SACD : https://vimeo.com/269801717

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous